Jupiler Pro League

Anderlecht s'en sort au caractère à Waasland-Beveren

Anderlecht s'en sort au caractère à Waasland-Beveren
23 sept. 2017 à 08:10 - mise à jour 23 sept. 2017 à 20:21Temps de lecture2 min
Par Martin Weynants

Anderlecht a ramené les trois points de son déplacement à Waasland-Beveren. Mené, le Sporting a réussi à inverser le cours de la rencontre (1-2). Nicolae Stanciu et Uros Spajic ont répondu à Isaac Kiese-ThelinFrank Boeckx, auteur de trois arrêts en fin de match, a aussi joué un rôle prépondérant dans cette victoire.Trois jours après la qualification en Coupe, Nicolas Frutos, le T1 intérimaire, enchaîne avec un deuxième succès.

Mais que ce succès a été difficile à aller chercher. Pendant plus d'une mi-temps, Waasland-Beveren a bousculé le 4-3-3 mis en place par le coach argentin. Des transmissions fluides, de l'assurance balle au pied, les Waeslandiens ont dominé cette partie. Ils ont aussi utilisé à merveille les espaces laissés par un Sowah dépassé. Une glissade du back gauche bruxellois était d'ailleurs à l'origine de l'ouverture du score. Le centre de Boljevic a ensuite surmonté Spajic pour atterrir dans les pieds de Kiese-Thelin. D'une jolie reprise en pivot l'attaquant prêté par Anderlecht a trompé Boeckx (7e). Waasland-Beveren a continué à évoluer en confiance et sans complexe face à un Sporting brouillon qui comme en Coupe a peiné à se montrer dangereux. Boeckx, déjà, a dû s'employer sur une tête de Moren (23e). Goblet a attendu plus de 40 minutes avant d'écarter un tir puissant de Stanciu (43e).

Malmené, Anderlecht n'a pas abandonné. Frutos a injecté toutes ses cartouches offensives. Il a lancé Onyekuru puis Beric aux côtés d'Harbaoui. Stanciu a égalisé en début de dernier quart d'heure d'une belle frappe croisée (76e). Problème, le coup de coin qui amène le but, n'en était pas un. Le Roumain a ensuite déposé un coup de coin sur le crâne de Spajic. Le défenseur a pris le dessus sur Seck et a placé le ballon au fond (82e). Dans une fin de match folle, Boeckx a sorti trois parades déterminantes devant Angban (87e) et deux fois Myny (89e et 92e). Waasland-Beveren a réclamé un penalty pour une faute de Dendoncker. Onyekuru a aussi eu le but du KO au bout du pied mais il s'est heurté à Goblet (92e).

A l'image d'un Boeckx survolté, Anderlecht a fait preuve de caractère pour décrocher la victoire et se replacer en septième position à une unité du top 6.

Les compositions 

Waasland-Beveren : Goblet - Jans, Moren, Camacho, Demir - Angban, Seck - Boljevic, Morioka, Ampomah - Kiese Thelin

Anderlecht : Boeckx - Appiah, Spajic, Deschacht, Sowah - Dendoncker, Trebel, Stanciu – Bruno, Hanni, Harbaoui

 

Loading...