Anderlecht

Anderlecht facile vainqueur du Cercle

Guillaume Gillet
04 mars 2012 à 16:44Temps de lecture2 min
Par S. Rouquet
Pour ce match, Ariel Jacobs a décidé de titulariser Marcin Wasilewski en défense centrale, à la place de Roland Juhasz, suspendu.
Du côté du Cercle, Bob Peeters aligne 7 joueurs ayant moins de 21 ans.
Anderlecht décoche le premier. A la 6ème minute, une belle combinaison en un temps isole Sacha Kljestan, qui croise trop sa frappe. Anderlecht profite de cette occasion pour s'installer de manière constante dans la partie de terrain du CS Bruges mais les tentatives du Sporting n'aboutissent pas.
A la 28ème minute, le Cercle doit faire face à un coup dur. le jeune Grégory Mertens doit laisser sa place sur le terrain. Il s'est blessé en retombant mal lors d'un duel. Hans Cornelis monte à sa place.
Anderlecht maintient la pression mais sans être réellement dangereux. Il faut des actions individuelles de Matias Suarez pour un peu réveiller Jo Coppens, qui n'a pas encore eu besoin de sortir le grand jeu.
Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur un score vierge: 0-0.

Anderlecht revient sur le terrain avec l'envie de prendre clairement les choses en main. Guillaume Gillet se met en évidence après deux minutes et place une tête à 30 centimètres du poteau. En réaction, le Cercle prouve qu'il peut toujours bien profiter d'un espace laissé libre en défense bruxelloise: sur un contre, Igor Vetokele isole Rudy, qui est repris de justesse.
A la 53ème, Milan Jovanovic obtient un penalty. Karel Van Roose accroche le Serpent serbe dans le rectangle. Guillaume Gillet se charge de la transformation, en deux temps et dédie son 12ème but de la saison à son fils, Roméo, né cette semaine. 1-0.
Rebelote à la 63ème minute. Hans Cornelis heurte Matias Suarez dans la surface. Changement de tireur, c'est Dieumerci Mbokani qui se présente derrière le ballon et convertit le penalty en un temps. 2-0.
Le ballon est remis en jeu et Anderlecht reprend rapidement le cuir. Milan Jovanovic lance en profondeur Matias Suarez qui centre pour Dieumerci Mbokani qui n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide. Le buteur inscrit un doublé en moins de 60 secondes. 3-0.
Ariel Jacobs profite de l'avantage pour faire tourner son effectif. Patou Kabangu monte au jeu et remplace Guillaume Gillet. Le Congolais ne met pas longtemps à se mettre en évidence. A la 71ème minute, il récupère un ballon relâché par Jo Coppens sur une frappe de Milan Jovanovic. Il n'a aucun mal à pousser le ballon dans le but vide. 4-0.
Olivier Deschacht doit quitter prématurément le terrain. A la 87ème minute, le défenseur se blesse tout seul en courant derrière le ballon. Il se plaint du haut de la cuisse (adducteurs?). La blessure semble sérieuse. Ce sera le dernier fait de match.

Anderlecht remporte une victoire flatteuse et demeure plus que jamais en tête du championnat. Le Cercle de Bruges reste lui 4ème avant le derby dans deux
semaines. 

Score: 4-0

But: Gillet (53'), Mbokani (63', 64'), Kabangu (71')

Anderlecht: Proto, Odoi, Wasilewski, Kouyaté, Deschacht, Biglia, Kljestan, Canesin, Jovanovic, Suarez, Mbokani
Banc: Schollen, Mbenza, Dos Santos Da Rocha, Kabangu, Safari, Praet, Canesin

CS Bruges: Coppens, Mertens, Portier, D'Haene, Evens, Van Roose, Vidarsson, Carvalho, Van Eenoo, Dompig, Vetokele
Banc: Kudimbana, Cornelis, Cachicote de Rocha, Janssens, Naudts, Mestdagh

Arbitre: Vervecken

S. Rouquet

Articles recommandés pour vous