Amaya Coppens, libérée et confinée au Nicaragua

Nicaragua : Amaya Coppens, la révolutionnaire!
27 mars 2020 à 16:20 - mise à jour 27 mars 2020 à 16:20Temps de lecture2 min
Par mcos

A l’heure où nous sommes presque tous calfeutrés chez nous pour des raisons sanitaires, d’autres sont enfermés entre 4 murs pour de simples délit d’opinion. Amaya COPPENS, étudiante en médecine au Nicaragua, nous racontera son incarcération : 9 mois en prison pour manifestation contre le gouvernement et par la suite, 2 mois de plus, simplement parce qu’elle apportait de l’eau aux mamans d’opposants politiques faisant une grève de la faim dans une église à Masaya. En matière de confinement, son témoignage sera riche d’enseignement…

Libérée la 30 décembre dernier mais toujours sous haute surveillance, cette assoiffée de liberté vient de recevoir, à Washington, l’ International Women of Courage Award  (Prix International de la Femme de Courage). Elle nous parlera de son combat pour la justice, la démocratie et les droits humains, chez elle et partout sur la planète.

Soutenue par Amnesty International dans son bastion familial d’Ottignies Louvain-la-Neuve, Amaya dialoguera avec une autre figure de proue des mouvements étudiants : Adélaïde Charlier de Youth for Climate

Le Nicaragua, c’est aussi un petit pays d’Amérique Latine d’une extraordinaire richesse humaine, spirituelle et naturelle. D’autres belges du bout du monde, actifs sur place, nous le confirmeront :

-Margaux DE BORCHGRAVE D’ALTENA, professeur de yoga et créatrice de vêtements éthiques et recyclés à la fondation Apapachao à El Crucero

-Benoît PIRARD, un jeune ingénieur agronome de 26 ans, parti cultiver du tabac bio dans la vallée de l’Esteli. Avec sa petite amie Julie, ils ont créé “New tabacco Project” et vendent leur production aux fabriques locales de cigares. 

-Franck TONDEUR et sa compagne Sonia, cela fait 32 ans qu’ils travaillent dans l’agriculture à Condega. Adeptes du circuit court, ils ont même ouvert un petit hôtel-restaurant, le Gualca, dans lequel ils cuisinent leurs produits du terroir…

Comme on dit là-bas : Ils ont voulu nous enterrer mais ils ne savaient pas que nous étions des graines

Les Belges du bout du monde avec Laura Jadot & Adrien Joveneau, ce dimanche 29/03 entre 9 et 10h sur La Première

Ces chansons qui rendent hommage à Amaya

Loading...

Articles recommandés pour vous