RTBFPasser au contenu
Rechercher

Monde

Alors qu’elle poursuit ses exercices militaires autour de Taiwan, quelle est la réelle puissance de l’armée chinoise ?

06 août 2022 à 14:50 - mise à jour 06 août 2022 à 15:03Temps de lecture3 min
Par Philippe Jacquemotte

Très discrète depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine, la Chine est sortie de sa réserve jeudi, deux jours après la visite de Nancy Pelosi, la présidente de la chambre des représentants des Etats-Unis, à Taïwan. Une visite qui a provoqué la colère de Pékin : " Avec sa visite, Mme Pelosi s’est gravement ingérée dans les affaires intérieures de la Chine et a porté atteinte à sa souveraineté et à son intégrité territoriale", indiquait le ministère des Affaires étrangères chinois.

L’armée chinoise a donc lancé une série d’exercices militaires dans six zones maritimes tout autour de Taïwan. Des exercices qui incluaient notamment des tirs de missiles conventionnels vers les eaux au large de la côte Est de l’île. Une démonstration de force la deuxième armée du monde.

La deuxième armée du monde

RTBF

L’armée chinoise est ce que les experts qualifient d’armée de masse. Avec une population d’1,4 milliard d’individus, l’armée populaire de libération, son nom officiel, compte 2110.00 hommes, loin devant les 1.434.000 soldats américains. " Si la Chine est première au niveau des effectifs, elle n’est toutefois que deuxième en termes de puissance de feu globale, derrière les Etats-Unis et devant la Russie ", explique Nicolas Gosset, chercheur à l’Institut royal supérieur de défense (IRSD).

Une analyse qui prend en compte l’arsenal nucléaire et l’ensemble des moyens des forces terrestres, aériennes et navales. A l’heure actuelle la technologie et l’équipement comptent plus que le nombre.

La force navale a le vent en poupe

RTBF

Selon un récent rapport du Congrès américain la Chine possède désormais la plus grande marine du monde avec près de 400 navires contre 300 pour la flotte américaine. Ces dernières années Pékin a consenti de gros efforts pour combler son retard sur la mer. " C’est vrai si on parle du nombre de bâtiments, explique Nicolas Gosset, mais pas si on parle de ce qui compte vraiment, notamment les sous-marins et les porte-avions".

Effectivement, l’avantage numérique chinois repose sur des petits bateaux. Pour ce qui est des grands navires de guerre, les Américains sont loin devant avec notamment 11 porte-avions à propulsion nucléaire contre seulement trois pour l’armée chinoise, dont deux qui datent des années’80 et propulsés par des chaudières classiques.

Les Etats-Unis comptent également dix fois plus de sous-marins que la marine chinoise. " Il faut aussi compter avec une zone grise dans l’arsenal chinois, qui s’appuie sur des forces paramilitaires telle qu’une flotte de garde-côtes militarisée ", explique encore l’expert du IRSD. La Navy est en outre technologiquement mieux équipée que sa rivale asiatique.

Force terrestre

RTBF

En nombre d’hommes sur le terrain, les Chinois sont de loin les plus nombreux, avec plus de 2 millions de soldats, le double de l’armée russe. C’est toutefois la Russie qui s’impose sur le matériel lourd avec 13.000 chars, sans compter les véhicules plus légers.

Les Chinois comptent eux près de 9000 chars et 5000 véhicules blindés. Un type d’armement sur lequel les USA ne comptent plus trop avec un parc de 6500 tanks.

Top gun

RTBF

Avec 2500 aéronefs, dont 2000 dédiés au combat, l’armée de l’air chinoise est la moins bien équipée des trois grandes puissances. La Russie compte 4000 avions et l’US Air Force… 13.000, dont près de 200 avions furtifs F-22 Raptor.

La Chine a également développé un avion de combat de ce type, le Chengdu J-20, elle en compterait une quarantaine. Un des premiers exemplaires a été aperçu en vol en 2019, déjà au large de Taïwan.

Le mystère nucléaire

RTBF

A l’instar des Etats-Unis, de la Russie, de la Grande-Bretagne et de la France, la Chine est une puissance nucléaire officielle. L’inde, le Pakistan et la Corée du Nord étant, elles, comme reconnues pour posséder l’arme nucléaire.

Dans cette catégorie, c’est la Russie qui détient le plus grand arsenal avec près de 6500 ogives contre 6000 côté américain. Officiellement la France arrive en troisième position avec ses 300 unités, la Chine en ayant déclaré 250.

Mais ce chiffre est controversé, Pékin restant très mystérieux quant à son arsenal réel. " Il est difficile d’avoir les bons chiffres ", confirme Nicolas Gosset. " Ce nombre semble fort sous-évalué ", explique le chercheur de l’IRSD.

La plupart des experts estiment que la Chine possède réellement entre 700 et 800 ogives nucléaires, voire 1000 à en croire une source proche de l’armée chinoise citée par le South China Morning Post.

Difficile d’y voir clair mais la puissance nucléaire chinoise est réelle et opérationnelle. Tout comme son armée, " une armée bien équipée, bien entraînée et disciplinée, comme l’ensemble de sa population ", conclut Nicolas Gosset.

Sur le même sujet

La Chine sanctionne sept représentants taïwanais accusés de prôner l’indépendance de l’île

Monde Asie

Tensions à Taïwan : des navires et avions américains vont effectuer de nouveaux passages dans le détroit

Monde Asie

Articles recommandés pour vous