Alice Leeuwerck reste bourgmestre de Comines, c’est Véronique Durenne qui siègera à Namur

Alice Leeuwerck est devenue bourgmestre après les élections d'octobre 2018
27 mai 2019 à 14:34 - mise à jour 27 mai 2019 à 14:34Temps de lecture1 min
Par Isabelle Palmitessa

Alice Leeuwerck (MR) avait annoncé la couleur en tout début de campagne : si elle était élue, la jeune bourgmestre (28 ans) resterait à la tête de Comines-Warneton. Au lendemain du scrutin, malgré son joli score (3799 voix), elle tient parole et confirme qu’elle choisit le mayorat : « je suis très fière du travail accompli ces derniers mois et je voudrais poursuivre les réformes que nous voulons engranger ici dans notre ville ». Ce choix, elle le fait « avec un petit pincement au cœur, j’ai toujours rêvé d’être députée, c’est un rêve de petite fille, un rêve que je postpose probablement… Au terme de mon travail à Comines, pourquoi pas ». Mais pour l’heure, c’est clair, la jeune femme ne s’est même pas posé la question de pouvoir cumuler ou pas, son choix est fait.

La première suppléante est prête à rempiler

Véronique Durenne était première suppléante sur la liste MR pour la Wallonie picarde

C’est donc tout logiquement que le siège est attribué à la première suppléante de la liste MR pour la circonscription Tournai-Ath-Mouscron. Véronique Durenne, ancienne bourgmestre de Celles et députée régionale sortante a récolté moins de voix (2908) que le deuxième suppléant, Hervé Cornillie (3572) mais grâce à l’effet dévolutif de la case de tête, elle garde la première place. ravie de poursuivre son travail à Namur, Véronique Durenne espère pouvoir poursuivre le travail sur les dossiers qui lui tiennent à coeur : l’action sociale, la santé et l’enfance.

Pour rappel, le MR a décroché deux sièges pour la Wallonie picarde, Jean-Luc Crucke qui emmenait la liste est également élu.

Articles recommandés pour vous