Alerte aux bactéries : les autorités françaises invitent les touristes à ne pas ramener de plantes chez eux

Oliviers infectés par la bactérie Xylella Fastidiosa en 2018 dans le Sud de l’Italie
20 juil. 2019 à 15:35 - mise à jour 20 juil. 2019 à 15:35Temps de lecture1 min
Par Tom Denis

Le ministère français de l’Agriculture met en garde les voyageurs contre Xylella fastidiosa, une bactérie présente dans le sud de l’Europe et qui déshydrate les plantes. Les autorités appellent à ce qu’aucune plante des zones infectées ne soit ramenée à la maison.

Cette bactérie s’attaque à plus de 200 espèces de végétaux comme les oliviers, vignes, arbres fruitiers, frênes, chênes, luzernes, lauriers roses… Elle sévit dans le sud-est de la France ainsi que dans les pays du sud de l’Europe, en Espagne, Italie ou au Portugal. Les plantes affectées s’assèchent et meurent.

Loading...

Aucun danger pour l’homme

L’homme n’est pas menacé par cette bactérie. Mais si les pépinières sont touchées, les dégâts économiques sont considérables.

Pour endiguer la propagation en Europe, le Ministère français de l’Agriculture a lancé une campagne de sensibilisation auprès des touristes. "Il s’agit de les sensibiliser à l’importance de ne pas rapporter de plantes dans leurs bagages et de les acheter dans des lieux dédiés", informe le ministère français. "La campagne vise à informer le public de la réglementation en vigueur, qui s’applique dans les zones délimitées et cible en particulier les voyageurs, les automobilistes et les jardiniers amateurs qui pénètrent dans ces zones ou qui en sortent". Concrètement, des panneaux d’avertissement ont été installés dans les ports et les aéroports, invitant les voyageurs à ne pas ramener de plantes non vérifiées chez eux.

Comme le signalent nos confrères de la VRT, en 2015, le sud de l’Italie a été touché par une épidémie à la bactérie Xylella fastidiosa. À l’époque ce sont 300.000 oliviers qui ont été perdus. En Belgique, une infection a eu lieu en 2018 dans une pépinière de Roulers. Il n’existe aucun traitement contre cette bactérie, les plantes touchées doivent être détruites le plus rapidement possible.

Articles recommandés pour vous