Tour de France

Alejandro Valverde a tout perdu

Alejandro Valverde
12 juil. 2013 à 18:26 - mise à jour 12 juil. 2013 à 18:35Temps de lecture1 min
Par Belga News

"C'est impossible de récupérer autant de temps. C'est impossible", soupirait le directeur sportif de l'équipe Movistar Jose Luis Jaimerena à l'arrivée à Saint-Amand-Montrond.

"On a gagné un Tour en étant 23 minutes derrière (Pereiro 2ème, désigné vainqueur après le contrôle antidopage positif de Landis en 2006), alors pourquoi pas ?" tentait-il de dédramatiser.

Cette journée qui s'annonçait sans histoire pour la Movistar a viré au cauchemar alors que Valverde traversait la zone de ravitaillement.

"On était devant et quelqu'un m'est tombé dessus par derrière et a cassé ma roue. Des équipes comme Belkin et Europcar ont accéléré. Je comprends Belkin (Mollema et Ten Dam figurent dans le Top 5, ndlr) mais je ne sais pas pourquoi Europcar a fait ça, déplorait le vainqueur de la Vuelta 2009 et 6ème du Tour 2007.

"C'était un jour de malchance. Parfois on gagne, parfois on perd. Il faut continuer à se battre", ajoutait-il, fataliste.

"La situation était déjà compliquée avant, maintenant ça l'est encore plus. On a encore Nairo (Quintana) bien placé au classement général. La prochaine semaine sera dure et même si on ne peut pas gagner le Tour, on peut faire des dégâts", estime le coureur, qui avait pour objectif une place sur le podium.

José Luis Jaimerena après la 13ème étape (O. Gaspard)

 

La stratégie de l'équipe espagnole se trouve chamboulée à une semaine de la fin de la course.

"Ça change tout, avec Rui Costa et Valverde qui ont disparu du haut du classement géneral. Il nous reste Nairo, il est bien et ce sera notre leader à partir de maintenant", affirme Jaimerena.

Les rôles sont désormais inversés. Le jeune grimpeur colombien (23 ans), dynamiteur de course dans les Pyrénées au profit de Valverde, va endosser les ambitions de la Movistar. Et Valverde (33 ans) revêtir le costume d'équipier.


Belga

Articles recommandés pour vous