Moteurs Rallye

Africa Eco Race : Les Belges n'ont plus voix au chapitre

08 janv. 2015 à 18:00Temps de lecture1 min
Par Belga News

La neuvième étape de l'Africa Eco Race, jeudi entre Azougui et Akjoujt (Mauritanie) a permis au Français Jean-Antoine Sabatier (Buggy One) de s'installer en tête du classement autos. Auteur du scratch, il a délogé son compatriote Mathieu Serradori (Buggy Predator) de la 1ère place mais l'écart reste mince, à peine 3 minutes. C'est dire si tout reste possible d'ici l'arrivée. En revanche, la journée n'a pas souri aux pilotes des camions russes Kamaz: Anton Shibalov se retrouve distancé de plus de 50 minutes tandis que le retard de Sergey Kuprianov dépasse les 2 heures.

A noter que les quatre Belges - Jacky Loomans, Erwin Imschoot, Gregoor Bouwens et Noël Essers - ont passé le premier contrôle de l'étape puis se sont dirigés par la route vers Nouakchott d'où ils devraient mettre le cap sur Dakar.

En motos, le Norvégien Pal-Anders Ullevalseter (KTM) a donné une leçon à l'Autrichien Robert Theuretzbacher (KTM) qui s'était contenté de le suivre à la trace lors des étapes précédentes et a concédé cette fois près de 23 minutes.

Classé 2e à Akjoujt, l'Allemand - roulant sous licence namibienne - Ingo Waldschmidt (KTM) menace désormais la 3e place absolue de notre compatriote Gilles Vanderweyen (KTM).

Vendredi, la dernière étape mauritanienne ira d'Akjoujt à Toueila (342 km).

Belga