Journal du Rock

Accusation de plagiat de Johnny Depp et Jeff Beck : les principaux intéressés répondent

Johnny Depp
09 août 2022 à 08:56Temps de lecture2 min
Par Classic 21

Des représentants de Jeff Beck et Johnny Depp ont déclaré qu’ils analyseraient les allégations selon lesquelles ils auraient "volé" les paroles d’un poème de Bruce Jackson dans le titre "Sad Motherfuckin’Parade" du nouvel album 18.

Il s’agit du poème Hobo qu’on retrouve dans un livre de 1974 écrit par Bruce Jackson, Get Your Ass In The Water And Swim Like Me.

On y retrouve les paroles suivantes : “Ladies of culture and beauty so refined, is there one among you that would grant me wine ?/ I’m raggedy I know, but I have no stink/ And God bless the lady that’ll buy me a drink/ Heavy-hipted Hattie turned to Nadine with a laugh/ And said, ‘What that funky motherfucker really need, child, is a bath.”

Et dans les paroles du titre "Sad Motherfuckin’Parade" de Jeff Beck et Johnny Depp, on retrouve quelques-uns de ces vers : “I’m raggedy, I know, but I have no stink,” “God bless the lady that’ll buy me a drink,” and “What that funky motherfucker really needs, child, is a bath.

Bruce Jackson affirmait récemment qu’il n’avait pas été crédité par le duo : "Les deux seules lignes qui appartiennent à Johnny Depp et Jeff Beck sont ‘Big time motherfucker’et ‘Bust it down to my level’. Tout le reste se retrouve dans mon livre", explique l’auteur au Rolling Stone magazine.

"Je n’ai jamais vu cela. Je publie depuis 50 ans et c’est la première fois qu’on me vole quelque chose de la sorte et qu’on met son nom à la place du mien."

Et aujourd’hui, un porte-parole de Johnny Depp et Jeff Beck explique : "Nous sommes en train d’analyser cette requête autour de "Sad Motherfuckin’Parade" sur l’album 18 de Johnny Depp et Jeff Beck. Si elle est exacte, des crédits seront ajoutés à tous les formats d’albums."

Loading...

Le fils de l’auteur, Michael Lee Jackson, expliquait au Rolling Stone qu’il cherchait à intenter des actions légales contre eux en précisant que pour le moment, il n’a encore rien fait remonter en justice. Il confirme et maintient aussi que les crédits qu’on peut voir actuellement sur la chanson "Sad Motherfuckin’Parade" ne sont pas corrects.

"Ils ne reflètent pas la réalité. Ce n’est pas plausible, selon moi, que Johnny Depp ou n’importe qui d’autre écrive ces paroles sans avoir été puisé dans les enregistrements ou livres de mon père."

Après les Beach Boys, le Velvet Underground et John Lennon, le duo nous a présenté récemment sa reprise du titre "The Death And Resurrection Show" de Killing Joke, tous des titres présents sur l’album 18.

Sur ce nouvel album, le duo a aussi repris Marvin Gaye et les Everly Brothers. Deux titres originaux écrits par Johnny Depp complètent aussi 18, dont l’un d’eux a déjà été dévoilé : "This Is a Song for Miss Hedy Lamarr".

Johnny Depp compte aussi reprendre les concerts en Europe avec le groupe Hollywood Vampires d’Alice Cooper, Joe Perry et Tommy Henriksen. Le supergroupe, actif depuis 2012, devait originellement jouer en Angleterre et en Europe en 2021, mais le covid avait eu raison de cette nouvelle aventure.

Sur le même sujet

Johnny Depp aux MTV Video Music Awards : "Je suis disponible pour les anniversaires, bar mitzvah…"

Vivacité

Première image de Johnny Depp en Louis XV dans "Jeanne du Barry"

Tipik - Pop Culture

Articles recommandés pour vous