Regions

Accueil chaleureux des Liégeois à leur nouvel évêque

La personnalité du nouveau chef du diocèse de Liège semble avoir séduit le public.
14 juil. 2013 à 17:01Temps de lecture1 min
Par Belga News

C'est en présence des évêques de Belgique, de très nombreux prélats et religieux, belges ou venus de l'étranger, et d'une foule impressionnante que s'est déroulée la cérémonie d'ordination épiscopale de l'abbé Jean-Pierre Delville, 92e Évêque de Liège. La cérémonie était présidée par Monseigneur André-Joseph Léonard et Monseigneur Aloïs Jousten, Évêque émérite de Liège.

Des représentants d'autres confessions chrétiennes, orthodoxes, protestante, et d'autres religions, musulmane, juive, et bouddhiste, étaient également conviés, ainsi que le bourgmestre de Liège et le gouverneur de la Province. La cérémonie était bilingue, français-allemand. Et de nombreux fidèles manifestaient leur satisfaction: "C'est un grand moment pour moi ainsi que pour mon mari. C'était très important pour nous d'être avec lui aujourd'hui" témoigne une dame.

L'assemblée a également rendu hommage à Monseigneur Aloïs Jousten. Monseigneur Delville a ensuite reçu les symboles de sa nouvelle charge: l'anneau, la mitre et la crosse pastorale, avant de s'asseoir sur le siège épiscopal, le signe final de sa nomination.

Un Évêque proche des démunis

Jean-Pierre Delville, Liégeois de naissance, a fait ses études à Awans puis au collège St-Servais. Il a été ordonné prêtre en l'église Sainte-Foy de Liège en 1980. Nommé professeur à l'Université catholique de Louvain-la-Neuve, depuis 1978, il fait partie de la Communauté Sant' Egidio, qu'il a connue à Rome et qui est active à Liège, auprès des plus démunis.

Un des premiers gestes symboliques qu'il fera dès lundi, ce sera d'ailleurs de recommencer son service au restaurant Kamiano, le restaurant que la communauté Sant-Egidio a ouvert pour les sans-abris dans un quartier de Liège. "Je suis habitué d'y aller chaque semaine" explique le nouvel Évêque. "Pour moi, le contact avec les personnes les plus pauvres de notre société est important parce que c'est une source de rencontre, c'est une source de prise de conscience et puis c'est une amitié qui se noue et dont on sent qu'elle remet chacun debout. Et on en bénéficie autant quand on sert à table que quand on est servi. C'est donc un lieu qui m'est très cher et que je continuerai à fréquenter".

 

A. Delaunois

Sur le même sujet

Jean-Pierre Delville ordonné évêque de Liège ce dimanche

Regions

Le nouvel évêque de Liège est Jean-Pierre Delville

Regions

Articles recommandés pour vous