Regions

Accident d'un avion de tourisme à l'aérodrome de Saint-Hubert

Les quatre occupants ont réussi à s'extraire de l'appareil avant qu'il s'enflamme et sont sains et saufs.
10 juin 2016 à 17:01 - mise à jour 10 juin 2016 à 17:01Temps de lecture1 min
Par Michel Toussaint

Un avion de tourisme a percuté la clôture de l'aérodrome et a pris feu lors d'une tentative de décollage ratée. Heureusement, les quatre occupants ont réussi à s'extraire de l'appareil avant qu'il s'enflamme et sont sains et saufs. Le bourgmestre de Saint-Hubert, qui nous a détaillé cette information, ajoute même qu'ils ont eu le temps de sortir leurs bagages.

Aujourd'hui se tenait un rassemblement de passionnés d'aviation de tourisme à Saint-Hubert. Ce matin une quarantaine d'avions d'un peu partout se sont posés sur le sol ardennais. En fin d'après-midi tout le monde devait décoller  pour une autre destination. Sauf cet avion transportant quatre personnes et qui devait rallier Mulhouse, au centre-Est de la France, près de la frontière suisse, à quelques kilomètres de Bâle.

Mais au décollage, pour une raison inconnue et que déterminera sans doute l'enquête menée par la police locale, l'avion a fait une sortie de piste qui s'est terminée dans la clôture d'enceinte de l'aérodrome. Le feu a pris rapidement mais les passagers ont pu sortir sans problème. La tour de contrôle a immédiatement alerté les pompiers et le SMUR qui sont arrivés sur les lieux très rapidement.

Pas de victime heureusement mais l'avion de tourisme est déclassé. Les passagers ont été examinés par le médecin du SMUR mais personne ne semblait blessé selon Jean-Luc Henneaux, bourgmestre de Saint-Hubert, présent sur place. Les quatre Français logeront dans un hôtel de la région avant de rejoindre leurs domicile en France demain. On n'a pas pu nous préciser par quel moyen.

Contrairement à ce qui avait été annoncé rapidement après l'accident, l'avion n'a pas percuté les barrières d'enceinte du centre de détention de Saint-Hubert. Celles-ci se situent à 300 mètres au moins des limites de l'aérodrome.