Littérature

À quoi ressemble une bibliothèque "verte" ?

Objectif zéro plastique, matériel reconditionné, sensibilisation du public aux thématiques de l’écologie, économie de papier… Partout, les bibliothèques se mettent au vert.

L’industrie du livre se verdit, et pas uniquement dans les maisons d’édition ou dans les librairies. Depuis sept années consécutives, l’International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA), fondée en 1927 à Edimbourg, décerne le prix "Green Library Award", sponsorisé par la maison d’édition allemande Walter de Gruyter GmbH.

Mais qu’entend-on exactement par "bibliothèque verte" ? Pour la Médiathèque de la Canopée La Fontaine, lauréate du Green Library 2022, cela passe par plusieurs axes. À commencer par la qualité du matériel. La médiathèque parisienne située au Forum des Halles a notamment choisi de renoncer au film plastique destiné à protéger certains de ses ouvrages (notamment ceux à la durée de vie brève comme les magazines).

On y trouve aussi une "grainothèque-bouturothèque", conçue à partir d’un meuble uniquement issu de pièces de récup, avec des petites enveloppes dans lesquelles les visiteurs peuvent se servir et déposer leurs graines. La médiathèque pense aussi au sort des livres qui quittent définitivement l’établissement, en veillant à ce que les ouvrages soient remis gracieusement à des associations ou à des entreprises de recyclage. La médiathèque sensibilise également ses visiteurs : sur son site internet, on trouve par exemple un onglet "bibliothèque verte", avec des articles pour expliquer en détail les principes de leur démarche écoresponsable.

Cette année, une autre librairie française a été repérée par l’IFLA : la Médiathèque bretonne Mouezh ar Galon située à Tourc’h dans le Finistère. Elle a été remarquée pour son jardin partagé visant à développer la biodiversité.

Dans la liste des finalistes du Green Library Award, figure aussi celle de Jette en Belgique, repérée grâce à son projet Plantotek, qui propose d’adopter une plante. La Valente Branch Library, située à Boston aux États-Unis, mise pour sa part sur la consommation énergétique du bâtiment et a déployé toute une batterie de mesures visant à réduire les dépenses : réservoir pour recueillir l’eau de pluie et des chasses d’eau, puits géothermiques, plantes indigènes et résistantes à la sécheresse, etc.

Articles recommandés pour vous