Athlétisme

7ème au marathon de Rotterdam, Koen Naert réussit le temps qualificatif pour les JO

7ème au marathon de Rotterdam, Koen Naert réussit le temps qualificatif pour les JO
07 avr. 2019 à 10:35 - mise à jour 07 avr. 2019 à 10:35Temps de lecture1 min
Par Belga

En terminant le marathon de Rotterdam dimanche en 2 heures 7 minutes et 39 secondes, Koen Naert a réussi le temps qualificatif pour les Jeux OLympiques de Tokyo 2020.

Le champion d'Europe de la spécialité a parcouru la distance de 42,195 km en 2h07:39, soit largement sous la barre des 2h12:10 exigées par le COIB, le Comité Olympique et interfédéral belge (couplé à un top-50 du classement mondial des marathoniens), et des 2h11:30 demandés par l'IAAF, la fédération internationale.

Koen Naert a battu en outre son record personnel (2h09:51) et se rapproche du record de Belgique de Vincent Rousseau (2h07:20 le 24 septembre 1995 à Berlin).

Le marathon de Rotterdam a été très rapide. Cette 39e édition a été remporté par le Kenyan Marius Kipserem en 2 heures 4 minutes et 11 secondes, soit le record du parcours, effaçant le chrono de 2h04:27 affiché en 2009 par son compatriote Duncan Kibet.

C'est sa deuxième victoire à Rotterdam après son succès de 2016. Le Turc Kaan Özbilen (2h05:28) a pris la 2e place devant un autre Kenyan, Emanuel Saina (2h05:43).

Naert : "Je tenterai le RDB en septembre à Berlin"

"C'était une journée exceptionnelle, il y avait du monde, il faisait beau, toutes les conditions étaient réunies pour courir vite" a déclaré Naert. "Je fais un chrono de 2h07:39, à 19 secondes du record de Belgique de Vincent Rousseau, donc je suis très content. Dix-neuf secondes, ce n'est pas beaucoup.

Je suis très fier de ma performanceLa leçon de la journée c'est de dire que 'oser paie !'. Je n'aurais jamais osé avant me lancer dans un solo, mais depuis l'Euro de Berlin je sais que je peux le faire. Eliud Kipchoge a battu son record du monde en se retrouvant tout seul après 25 kilomètres. Cela me donne beaucoup de courage et je peux à présent déjà préparer mon planning pour Tokyo. Cela passera déjà par une tentative du record de Belgique en septembre à Berlin, car cela reste le parcours le plus rapide au monde. A Rotterdam, j'étais surpris qu'il y avait encore pas mal de tunnels."

Marathon : Médaille d'Or pour Koen Naert

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous