Culture & Musique

50Cent en concert au Sportpaleis : il ne nous a pas mis la tête à l’Anvers

50Cent, lors de la mi-temps du Superbowl. A Anvers, il n’avait pas la tête en bas.

Au Sportpaleis d’Anvers, 50Cent a fait recette. Mais beaucoup n'en auront pas eu pour leur argent. Un concert qui se clôture après une heure et douze minutes, ça passe mal pour le public venu assister au retour en Belgique de l’icône du hip-hop américain pour sa seule date dans le Benelux, inscrite au calendrier de sa tournée européenne. Les attentes étaient pourtant grandes.

Flashback de quelques semaines. Le 13 février dernier, 50Cent participe avec d’autres gloires du rap comme Dr. Dre, Eminem et Snoop à la mi-temps du Superbowl, le fameux "half-time". Enorme coup de projecteur et de promo devant des centaines de millions de spectateurs face à leur télé et leur smartphone. Cette performance est iconique ! Curtis James Jackson III, le vrai nom de "Fifty" en profite dans les jours qui suivent pour annoncer une tournée sur notre continent. Il faut battre le fer (et soulever de la fonte) tant qu’il est chaud. Celui dont les ventes d’albums déclinent depuis près de 10 ans et qui a connu la faillite propose tout de même un sacré catalogue de tubes.

Trentenaires et quadras

Nous voilà donc, ce jeudi 16 juin, sous la célèbre toiture du Sportpaleis d’Anvers. Dans la foule, pas mal de trentenaires et de quadras (portant pour certains des t-shirts G-Unit) qui ont bougé la tête sur les gros sons de la star lorsque celle-ci était au firmament : c’était au milieu des années 2000. Peu importe : il y a de la nostalgie dans l’air de cette salle de concerts. Et des fumées de weed, dans un lieu public, qui viennent un peu gâcher la fête.

21h : la masse musculaire de 50Cent déboule sur scène. Derrière lui et à ses côtés, un batteur, un DJ, un claviériste, un bassiste, un guitariste, deux MCs et six écrans géants. L’acteur du soir porte une casquette, un t-shirt blanc, des chaînes et des bagues en or. Dans le look, aucune hésitation, c’est le 50Cent de la grande époque. Mais le Newyorkais n’a plus 20 ans, il en a 46 et il semble marqué. Et pas uniquement par la trace de balle reçue en plein visage le 24 mai 2000 lors d'une fusillade.

Loading...

"What up gangsta" est balancé en intro, suivi très rapidement de "Hate or love it" sans son ex-ami-ennemi The Game. La mitraillette de tubes fait des dégâts : "P.I.M.P", "Candy shop", "Magic stick", "Little bit", "21 questions", "Window shopper", "Best friend" (sans Olivia), "I get money", "This is how we do", autre collaboration avec The Game, "Ayo technology" produit par Timbaland et Justin Timberlake, "Disco infierno"… Dans cet enchaînement qui rappelle des souvenirs, on retrouve parfois des compositions plus récentes comme "The woo" avec Feu Pop Smoke.

"In da club" en mode mineur

Il n’y a pas de temps mort. 50Cent veut mettre la foule K.O. Seul hic : après 38 minutes de concerts, lors du premier faux départ de la scène, il a déjà tout donné ou presque… Après le rappel, place à "In da club", son premier succès commercial datant de 2003. N’espérez pas une prestation la tête en bas (et à l’Anvers) comme au Superbowl de février ! La chanson est livrée sans danseurs, ni danseuses, et sans grand artifice scénique.

Deuxième rappel après 52 minutes. 50Cent s’est adressé quelques fois aux fans belges du premier rang à qui il lancera deux vestes et quelques jets d’eau de sa bouteille personnelle. "C’est la troisième fois que je viens ici et c’est chaque fois de plus en plus grand !", dit-il un peu mécaniquement.

Le show se clôture avec "Baby by me" ou encore "If i can’t". 22h12 : 50Cent prend congé de la salle. 22h13 : les lumières se rallument. Quelques personnes huent. Le public européen est plus exigeant que le public US. On le comprend : le prix du ticket était compris entre 69 et 89 euros…

La tournée européenne de 50Cent se poursuit à Paris, Stockholm, Berlin, Cologne, Zurich… Un crochet est même prévu à Erevan, en Arménie.

Loading...
Loading...

Sur le même sujet

Superbowl : le hip-hop est-il devenu incontournable dans la plus célèbre mi-temps ?

Tarmac

Articles recommandés pour vous