Voyages

4 conseils pour une sieste au top !

4 conseils pour une sieste au top !
15 janv. 2017 à 12:30Temps de lecture1 min
Par RTBF TENDANCE

Voici comment gérer ces courtes phases de sommeil en quatre points clés:

La sieste, une habitude quotidienne : L'efficacité de la sieste se mesure en termes de récupération. Il faudrait donc être en mesure de s'endormir en quelques minutes. Encore faut-il s'entraîner ! Une certaine régularité pourrait aider l'horloge centrale à s'adapter au « petit somme » durant le creux de vigilance qui suit généralement le repas de midi.

Dormir, mais pas plus de 20 minutes : Quitte à mettre une alarme, jusqu'à acquérir la capacité de se réveiller automatiquement au bout de 20 minutes, il faut éviter les longues siestes au bout desquelles vous vous sentez encore plus fatigué. Dans ce sens, la phase de réveil est tout aussi importante : se dérouler, s'étirer et se redresser tout en douceur.

Se focaliser sur une image et décrocher des idées parasites : Dormir à la demande ? Oui, vous en êtes capable. Des méthodes connues en sophrologie peuvent aider : se concentrer sur sa respiration. Prendre conscience aussi du poids de son corps, de la tête aux pieds, en s'arrêtant sur chaque partie de l'organisme. Par ailleurs, un travail de concentration sur une image qu'on invoque mentalement peut s'avérer particulièrement efficace pour déclencher le processus d'endormissement.

Apprendre à dormir assis(e) : Pour « piquer un somme » au bureau ou dans les espaces exigus, l'unique solution est de dormir dans la position assise. Pensez à vous couvrir les épaules pour ne pas avoir froid et adoptez la position du cocher : les pieds bien posés au sol, la tête entre les bras repliés sur le bureau. Il ne vous reste plus qu'à prévenir vos collègues avant de vous adonner à l'art de la sieste quotidienne.

Articles recommandés pour vous