RTBFPasser au contenu
Rechercher

Economie

2500 emplois menacés par l'augmentation des titres-services selon Unitis

L'augmentation du prix des titres-services menace 2.500 emplois
30 déc. 2013 à 09:38 - mise à jour 30 déc. 2013 à 10:42Temps de lecture1 min
Par Belga News

A partir du 1er janvier, le prix d'achat d'un titre-service passera de 8,50 euros à 9 euros pour les 400 premiers chèques par personne et pour les 800 premiers par ménage par année civile. Au dessus de ce seuil, le prix des titres-services passe de 9,50 à 10 euros. Or, selon Unitis, cette augmentation pourrait être lourde de conséquences en termes d'emplois. "Si un utilisateur sur dix réduit ses prestations hebdomadaires d'une heure, c'est quasiment 2500 emplois qui passeront à la trappe", précise l'organisation.

Les entreprises actives dans le secteur rappellent qu'elles emploient plus de 130 000 personnes, soit 4,3% de l'emploi salarié en Belgique. "Le système favorise la réinsertion de chômeurs dans le circuit du travail puisque 60% des postes créés sont réservés aux chômeurs complets indemnisés et/ou aux bénéficiaires d'un revenu d'intégration", commente Unitis. L'organisation demande dès lors aux autorités de s'engager à maintenir le système dans des conditions viables pour les entreprises et à ne plus augmenter les prix. Unitis ajoute toutefois que le système demeure intéressant pour l'utilisateur, qui a la possibilité de déduire 30% du montant du titre acheté.

Belga

Sur le même sujet

Fisc, titres-services, allocations d'insertion...: cela change en mai