Belgique

1er mai ou la culture des illusions

Philippe Walkowiak

 

Le 1er mai et son catalogue de bonnes intentions sociales.

Le MR envisage de donner 25.000 € aux 18-25 ans, le PS entend taxer les millionnaires ( ... comme le PTB le réclame depuis des années). Et c’est même le gouvernement fédéral qui l’envisage. Mais comme tous ces points ne figurent pas dans le sacro-saint accord de gouvernement de septembre 2020, il y a très peu de chances que cela se réalise, peut-être à la marge, après de longs marchandages.

Tradition

Par nature, le 1er mai se veut revendicatif. Ainsi, l’an dernier, il était déjà question de pouvoir d’achat. L’accord interprofessionnel venait d’être bouclé. La hausse salariale se limitait à 0,4%. Ce ne sera jamais 0,4% et rien d’autre, proclamait alors Paul Magnette. On connaît la suite, avec malgré tout, des aides ciblées et des baisses de TVA.

Cette année, il est toujours question d’aller au-delà de cette marge salariale. Les patrons n’y sont formellement opposés, mais demande " en échange " la fin de l’indexation automatique des salaires. Fin de la discussion.

De même, les partis libéraux ont déjà fait savoir qu’une taxe supplémentaire sur les hauts revenus était hors de question ; l’accord de gouvernement prévoit aucune nouvelle taxe, … sauf si tout le monde en convient. Fin de la discussion.

Socialistes et libéraux dans le même bateau

Hormis l’épisode du gouvernement Michel-Wilmès (2014-2020), socialistes et libéraux se neutralisent.

Au balcon, N-VA et PTB s’en sont amusés hier à la Chambre. Pour le chef de groupe nationaliste, le Premier Ministre en est réduit à constater simplement un désaccord entre ses sept nains. Il n’est certainement pas une Blanche Neige, mais plutôt une Belle au bois dormant. Il doit gouverner, mais s’abstient de le faire !

De fait, les revendications des uns butent sur celles des autres, réduisant de facto le champ d’action du gouvernement.

Pourtant, les attentes de la population grandissent. Les hausses des prix inquiètent.

Mais, comme ses prédécesseurs, ce 1er mai restera celui des illusions que l’on cultive.

 

@PhWalkowiak

Sur le même sujet...

Jeudi en Prime du 28/04/2022

Jeudi en Prime

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Sur le même sujet

Ras-le-bol dans les écoles, manifestation à Liège : plus de 10.000 profs dans la rue

Belgique

Georges-Louis Bouchez à Jeudi en Prime : le MR propose 25.000 euros aux 18-25 ans

Politique

Articles recommandés pour vous