Regions Namur

10.000 escargots tués par des sangliers à Warnant

Les sangliers croquent les escargots, mangent l’intérieur et rejettent les coquilles.
07 juin 2022 à 14:55Temps de lecture2 min
Par Benjamin Carlier

Depuis plusieurs mois, des sangliers ont élu domicile dans le village de Warnant. Ils se sont implantés à proximité d’un point d’eau d’où ils rayonnent dans la région. Des dégâts ont été constatés dans des champs, des prairies ou encore des potagers de particuliers. Mais les mammifères ont également trouvé un nouveau garde-manger très fourni : l’escargotière de Warnant. Ils y viennent presque tous les jours déguster des centaines de gastéropodes. Le propriétaire de l’élevage est dépité : "Presque tous les jours je retrouve des centaines de coquilles vides écrasées dans ma serre. J’ai surpris un ou plusieurs sangliers à différentes reprises." Des sangliers qui sont donc très friands du petit animal. Ils les croquent pour détruire la coquille qu'ils recrachent avant d'avaler l'animal.

Des sangliers très peu farouches qui viennent désormais même en journée : "J’en ai surpris un l’autre jour sur le parking du magasin en fin d’après-midi. Un autre se trouvait dans la serre. Quand il m’a vu, il m’a juste regardé. J’ai dû crier et faire de grands gestes pour qu’il s’en aille." Cet héliciculteur estime que 20% de sa serre a été avalée par les sangliers. Ce qui représente environ 10.000 animaux. Mais les sangliers se sont également attaqués aux réserves de nourriture des escargots. Plusieurs sacs ont été éventrés. En tout, ses pertes se chiffrent déjà à 2000€, et cela pourrait encore grimper rapidement : " J’ai ici mes parcs en plein air qu’ils pourraient aller défoncer et manger les escargots qui sont bien plus nombreux."

Eric Frolli voudrait donc bien se débarrasser de ces animaux fort nuisibles à son exploitation. Mais les fils électriques qu’il a installé n’ont pas eu beaucoup d’effet : "Les sangliers sont des animaux intelligents. Après deux semaines sans dégâts, ils ont compris qu’il suffisait de contourner les clôtures pour accéder aux escargots. Je ne sais pas fermer l’ensemble de ma propriété qui longe notamment en partie le Ravel." Les fossés creusés pour empêcher le passage n’ont pas eu beaucoup plus de succès. La chasse est interdite car beaucoup de maisons se trouvent à proximité de son élevage. Le patron de l’escargotière envisage donc d’autres solutions moins conventionnelles : "On m’a suggéré l’arc à flèche et l’arbalète. Mais c’est un peu plus saugrenu. Dernièrement, on m’a également proposé des ultrasons. Il paraît qu'ils sont très efficaces contre les sangliers en France."

A chaque passage, les sangliers avalent plusieurs kilos d’escargots.
A chaque passage, les sangliers avalent plusieurs kilos d’escargots. Benjamin Carlier

Articles recommandés pour vous