10 000 poissons morts échoués sur les plages de Charente-Maritime

Mulets échoués sur la plage de la réserve de Moëze-Oléron
09 juin 2015 à 13:32Temps de lecture1 min
Par Frédéric Gersdorff

"Il y en avait vraiment partout", confie Pierre Rousseau. Le garde de la réserve a découvert les premiers poissons échoués vendredi. Il a encore du mal à évaluer l'ampleur de l'hécatombe. Au moins 10 000 poissons seraient morts sur environ cinq kilomètres de plages. Ils proviennent presque tous de la même espèce, des mulets.

Saint-Froult : échouage de poissons

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Pour l'instant, l'origine du phénomène n'est pas connue. Selon Pierre Rousseau, "les mulets ont été victimes d'un manque d'oxygène en raison des fortes chaleurs de la semaine dernière ou contaminées par une bactérie, on ne sait pas et pour l'instant, on en reste au stade des hypothèses". Des spécimens ont été prélevés, ils sont analysés au laboratoire de la Direction départementale des territoires et de la mer. Le nettoyage de la plage se fera naturellement, au gré des marées.

RTBF